mardi 7 juillet 2015

Imaginez les futurs attentats qu'ils vont pouvoir faire en France


Près de 150 détonateurs, une dizaine de pains de plastic et une dizaine de grenades... Un stock de munitions très important a été dérobé dans un dépôt de l'Armée de terre à Miramas (Bouches-du-Rhône). De quoi faire sauter n'importe quelle banque ou, pire, commettre un attentat de grande ampleur alors que la menace terroriste est forte en France. Le vol pourrait remonter à la nuit de dimanche à lundi révèle, Europe 1. Mais la date du forfait n'est pas encore certaine. Ni d'ailleurs l'inventaire exact des objets volés. "L'inventaire était toujours en cours, lundi soir sur place", commente Europe 1. Source.

Comment se fait-il que nos dépôts de munitions ne soient pas gardés ?
Ainsi, les terroristes peuvent venir dans nos bases militaires et nos casernes pour faire leurs courses ? 

Il ne nous reste plus qu'à prier pour qu'ils n'utilisent pas nos armes et nos munitions contre notre population mais tout semble montrer le contraire.

Extraits de la "gestion de la barbarie" :
Parmi les sujets en relation avec la violence, il y a ce que j'appelle "la politique du prix à payer". Rien ne viendra de bon pour l'Oumma et pour nous si l'ennemi ne paie pas le prix. Dans l'étape du "pouvoir de l'humiliation et de l'épuisement", suivre la stratégie du prix à payer répand le désespoir dans le cœur de l'ennemi.
Une cruauté inattendue, inconnue jusque-là, se révéla chez Abu Bakr. Dirar ben al-Azwar dira : "Je n'ai vu personne, à part le messager d'Allah plus rempli de la fureur de la guerre qu'Abu Bakr.
Celui qui s'est engagé vraiment dans le jihad sait que ce n'est rien d'autre que violence, cruauté, terrorisme, terreur et massacres.
La politique de "faire payer le prix" ne se limite pas aux Croisés. Si le régime apostat égyptien tue ou capture un groupe de jihadistes, les jeunesses jihadistes d'Algérie ou du Maroc peuvent frapper une ambassade égyptienne et dire pourquoi. Ils peuvent aussi prendre en otages des diplomates égyptiens et exiger la libération des jihadistes emprisonnés en Égypte. Et si cette exigence n'est pas acceptée, les otages doivent être liquidés de la manière la plus cruelle pour terrifier nos ennemis et leurs alliés.

islam

Note : tous les livres islamiques (et propagandes djihadistes) que j'ai lu sont en vente libre en France.

Gestion de la barbarie
Gestion de la barbarie

Sous le titre Études stratégiques, les théoriciens du jihad communiquent leurs consignes terroristes aux islamistes du monde entier. Publiés en Orient et. en arabe, ces textes ne sont pas connus du public et n'attirent pas l'attention des dirigeants occidentaux. Au premier rang des stratèges islamistes, Abu Bakr Naji, recherché par toutes les polices, diffuse le traité de la Gestion de la barbarie, sous-titré L'étape par laquelle l'islam devra passer pour restaurer le califat. Abu Bakr Naji détaille, exemples à l'appui, les instructions à suivre pour démoraliser et détruire l'Occident. Ce document hallucinant, Mein Kampf des islamistes, donne un sens aux informations de la presse. Il faut le lire et le faire connaître, pour qu'il ne soit pas dit : " Nous ne savions pas ! "

Dans les médias
- « Le livre de chevet des chefs djihadistes qui sévissent partout dans le monde » (Le Salon Beige)
- « Ce manuel effrayant [...] précise ce qu'il faut savoir pour répandre l'islam et soumettre les peuples à la charia. » (Valeurs Actuelles)
- « La lecture de ce livre [...] est essentielle, et, à bien des égards, vitale » (SITAmnesty)

Ce livre montre bien qu'une organisation islamiste est à l’œuvre pour transformer nos pays encore libres en pays islamistes (comme les 57 autres pays de l'OCI).

Lire la préface.


Al-Qaïda en France
Al-Qaïda en France

Une puissante organisation terroriste s'est implantée sur le sol français : un réseau qui se tient prêt à passer à l'action et qui est dirigé par un « émir » d'Al-Qaïda. Ces « labyrinthes de la terreur » sont dissimulés au cœur de notre quotidien. Les membres de ce réseau, parfaitement entraînés, savent rester anonymes et insoupçonnables. Ils communiquent dans le plus grand secret et disposent d'un arsenal terrifiant qui ne fait que croître. Pour obtenir ces informations, Samuel Laurent s'est lancé, seul, dans une aventure à très haut risque. Sa première étape le conduit à rencontrer des jeunes Français partis combattre en Syrie aux côtés des organisations islamistes. Les renseignements qu'il recueille vont alors le mener en Libye, en Turquie, au Liban, en Grande-Bretagne... À chaque étape, il s'entretient avec des combattants du Jihad, des opérateurs clandestins et des idéologues du salafisme. Mais c'est dans les montagnes de Somalie, avec les Shebabs d'Al-Qaïda, qu'il va prendre toute la mesure de la menace terroriste qui pèse désormais sur tous les habitants de notre pays. Consultant international, Samuel Laurent est avant tout un homme de terrain. Il sillonne depuis des années les régions contrôlées par Al-Qaïda, et possède des contacts inégalés au sein de cette organisation. Il est déjà l'auteur de Sahelistan (Seuil, 2013), salué par la critique.

Lire l'article sur Atlantico.

A lire :
15 siècles d'islam expliquent ce qui se passe aujourd'hui
Que faire face aux 750000 musulmans qui seraient prêts à devenir des terroristes en France ?