mercredi 10 août 2016

Les établissements scolaires invités à se préparer au risque d’attentat

Manuel Valls

Tous les établissements de France doivent désormais se préparer à un potentiel risque d'attentat. C'est en substance ce qu'indique une note adressée aux recteurs d'académie et signée par la ministre de l’Éducation nationale et le ministre de l'Intérieur.
Pour prévenir le risque terroriste, tous les directeurs d’établissements scolaires devront organiser cette année au moins un exercice nommé "attentat-intrusion". Il s'agit d'apprendre aux élèves à évacuer rapidement ou bien à se confiner en attendant l'arrivée des secours.

Sécurité : gestes qui sauvent, "exercices attentat-intrusion"... Ce qui va changer dans les écoles.
"Les récents attentats et le contexte de menace terroriste imposent une vigilance renforcée." Signée le 29 juillet par les ministres de l'Education et de l'Intérieur, Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve, et rendue publique mardi 9 août, une instruction recense les différentes mesures destinées à renforcer la sécurité dans les établissements scolaires et qui seront mises en œuvre dès la rentrée.
Formation des élèves de troisième aux "gestes qui sauvent", sécurisation des "espaces vulnérables", exercices "attentat-intrusion"... Francetv info détaille les principaux points de ce plan, qui doivent être présentés lors de "réunions de rentrée avec les parents d'élèves".

Français, françaises, vous devez vous préparer à ce que vos enfants perdent la vie parce qu'un fou d'Allah l'aura décidé et que le gouvernement est impuissant à protéger la vie de vos enfants et de tous ceux qui vous sont cher.

Apprendre les gestes qui sauvent à nos enfants ainsi qu'à ceux qui sont chargés de surveiller nos enfants est une bonne chose et je suis d'accord avec cette mesure.

Là où je ne suis pas d'accord avec le gouvernement, c'est lorsqu'il se déclare impuissant devant un ennemi qu'il n'ose même pas nommer. Aujourd'hui le gouvernement cherche à cacher la vérité sur les terroristes parce que ce sont tous des musulmans et que le gouvernement ne veut pas remettre en cause l'islam en France. Pourtant l'islam pose problème dans notre pays et il serait temps d'inviter tous les spécialistes de l'islam (et pas seulement les défenseurs de l'islam) afin d'organiser un table ronde publique sur cette religion qui tue autant nos enfants que les juifs et les chrétiens.

A lire aussi : Djihadi Girl : une petite fille décapite une poupée dans une nouvelle vidéo de Daesh
Il y a quelques jours, une fille de 16 ans, qui avait promis de commettre un attentat en France, a été interpellée à Melun (Seine-et-Marne). On est en droit de penser que les terroristes islamiques frappant sur le sol français pourraient être de plus en plus jeunes et les français ne sont pas préparés à faire face à cette menace.

Valls aux adolescents : «Habituez-vous à vivre avec le terrorisme».

Les services de l'intérieur (Bernard Cazeneuve) : "On ne peut pas interdire des livres dès qu'ils sont choquants. S’il n'y a pas d'appel à la haine ou d'apologie au terrorisme, on ne peut pas l'interdire. Ce n'est pas un délit de prôner le djihad, ce n'est pénalement pas répréhensible".

L'objectif principal du jihâd est d'affronter les mécréants et les belligérants. Il est une obligation à caractère collectif ; lorsqu'il est accompli par une partie de la communauté, le reste en est dispensé.
Le mérite du jihâd et de la mort en martyr pour la Cause de Dieu est vanté dans les annonces divines véridiques et dans les hadîts authentiques du Prophète qui font du jihâd l'une des plus grandes actions qui rapprochent de Dieu (qurba) et l'une des meilleures œuvres de dévotion.
Se préparer au jihâd consiste à mettre en œuvre les causes secondes nécessaires et s'équiper de toutes sortes d'armes. La préparation au jihâd est une obligation au même titre que le jihâd lui-même, sauf qu'elle est antérieure.
Il est également du devoir des musulmans de s'investir dans l'industrie de l'armement, dussent-ils pour cela renoncer à tout ce qui est superflu en matière de nourriture, d'habillement et de logement. Ainsi ils pourront s'acquitter de l'obligation du jihâd de la meilleure façon, sinon ils seront tous coupables et s'exposeront au châtiment de Dieu aussi bien ici-bas que dans l'autre monde.
Le jihâd légal réalise deux belles choses, à savoir la victoire ou le martyre.

"La voie du Musulman" du Sheik Abû Bakr Al-Jazâ'irî
Le livre fait 551 pages, c'est le livre le plus acheté par les musulmans après le coran.

Thierry Cumps
Diplômé en sécurité et secourisme CQP APS, ERP, IGH, SSIAP, AFPS et SST.
www.cumps.org
le coran